Mission accomplie en Amazonie !

Fin de la 3ème étape de l'expédition ADAPTATION au coeur de la jungle

 

A la fois hostile et dangereuse, la jungle amazonienne a été une étape éprouvante mentalement et physiquement pour l’explorateur qui a du redoubler de vigilance pendant cette traversée de près de 300 km parcourue à pied et en raft portant un sac de 55kg qui n’a cessé de s’alourdir avec les pluies diluviennes.
En autonomie totale avec des températures comprises entre 24° C la nuit et 50°C en journée, un taux d’humidité d’une moyenne de 93% sur toute la traversée, Christian Clot a réussi à s’adapter à cette nature aussi belle qu’impressionnante. Entouré d’une faune exigeante entre caïmans et insectes en tous genres, l’explorateur a su rester concentré sans répit et témoigne quelques heures après son retour à la civilisation:

L’Amazonie, c’est l’éloge de la lenteur, de la vigilance, de l’écoute plus que du regard, des odeurs plus que du toucher, et surtout de nos sixième et septième sens pour éviter le mauvais pas, l’erreur stupide, la mauvaise rencontre.